Le projet « Maman et moi sans handicap au Togo » officiellement lancé à Lomé

Ce projet, destiné à promouvoir la prévention et la détection précoce des déficiences chez les enfants, vise zéro enfant handicapé au bout des quatre prochaines années. Ses promoteurs entendent aussi œuvrer pour que les activités dudit projet soient intégrées dans le système de santé.
La cérémonie de lancement a été couplée d’un symposium d’échanges entre les acteurs intervenant sur la thématique du handicap et les agents de la Réadaptation à Base Communautaire (RBC).
En lançant le projet, le représentant du ministre de la Santé et de la Protection sociale, Dr Kokou Agoudavi, s’est dit confiant en ce projet qui, selon lui, va contribuer à améliorer la santé de la mère et de l’enfant ainsi que l’inclusion sociale des enfants handicapés, à travers des services de qualité accessibles.
Le projet, est né d’un projet pilote intitulé « Prévention et détection précoce des déficiences chez les mères et enfants » exécuté en 2013 et 2014. En effet, résolument engagés à réduire considérablement la prévalence des handicaps et à promouvoir les droits des personne handicapées, les responsables du PITR ont approché CBM Australie pour le financement d’un projet pilote. Cet organisme accepte de fiancer le projet pilote par le biais de CBM Togo. L’exécution dudit projet a permis d’abord la formation des agents RBC et sages femmes, ensuite la prise en charge, avec succès, de 150 enfants. Dans un témoignage lors de la cérémonie de lancement, la maman d’un de ces enfants a exprimé sa joie de voir son garçon, présent à ses côtés, retrouver entièrement sa santé grâce au projet pilote.
L’impact avéré du projet a donc suscité la satisfaction du partenaire financier et des différentes parties prenantes. C’est ainsi qu’un plan pluriannuel inspiré de la phase pilote a été élaboré avec un nouveau titre : « Maman et moi sans handicap au Togo ».
Au cours du symposium, les participants ont débattu des questions du handicap et de la réadaptation à base communautaire ; ils se sont attelés à renforcer leur collaboration en créant un cadre de rencontres et d’échanges.
La chef du PITR, Mme AkouaPinda-Bowessidjao, a, dans son mot de bienvenue , exhorté les partenaires techniques et financiers présents à une forte collaboration, gage d’une réelle matérialisation du succès des activités sur le terrain. Même son de cloche chez la représentante de CBM Togo, Mme Laure Akofa Tay, qui a réitéré l’engagement de son organisation pour le développement sans handicap des enfants au Togo, après avoir présenté la particularité du projet « Maman et moi sans handicap au Togo ». Tout en remerciant les promoteurs pour leurs initiatives, le directeur des Personnes Handicapées, M. Karimu Wasiyou, s’est dit « sûr que le présent projet contribuera à la réduction des pathologies handicapantes au Togo ».
Selon M. Abdoul Faatahi Alitchawu du CNAO, les activités du projet s’articulent autour de quatre axes pour une période de quatre ans (2015-2018). En quatre ans, le projet entend prendre en charge 800 enfants sur l’ensemble du territoire national par la chirurgie, l’appareillage et l’orthophonie, a-t-il confié.

Félix SEKOU

© 2006-2012 Tous droits réservés - FETAPH